Genevieve Despatie Sexologue Psychotherapeute

spécialisée pour mieux vous aider

mes spécialisations

Voici quelques domaines dans lesquels j'ai développé une expérience clinique en traitant de nombreux patients au cours des dix dernières années et en me perfectionnant grâce à de la formation continue.

Maladies vulvaires et vaginales

Saviez-vous que les femmes souffrant de maladies vulvo-vaginales (MVV) vont consulter en moyenne 4 à 5 professionnels de la santé avant d'obtenir un diagnostic concret?

Que 20% des femmes ressentent une douleur à la pénétration lors des relations sexuelles?

Que 16% des femmes souffrent de vulvodynie selon une étude récente de l'Université Harvard?

Que 12% des femmes souffrent de vestibulodynie provoquée (vestibulite)?

Les maladies vulvo-vaginales (MVV) sont encore méconnues des professionnels de la santé. Pourtant, elles existent depuis des siècles mais peu de femmes osent en parler et les groupes de recherche sur le sujet se font rares.

La détresse des femmes et des couples aux prises avec une MVV est marquante. L'impuissance face à la maladie, la chronicité de certaines maladies, la perte de désir sexuel, les tensions conjugales, le découragement ne sont que quelques exemples des impacts des MVV.

Si vous souffrez de MVV, n'hésitez pas à me consulter car mon équipe multidisciplinaire peut vous écouter et vous guider en établissant un plan de traitement adéquat et personnalisé. Je suis entourée de gynécologues, de physiothérapeutes, d'ostéopathes et d'omnipraticiens spécialisés en médecine sexuelle et en MVV.

Les MVV sont souvent multifactorielles. Elles peuvent être d'ordre psychologique, neurologique, physiologique, émotif, relationnel. C'est pourquoi je travaille en équipe multidisciplinaire afin de mieux cibler la provenance de la maladie et d'augmenter le taux de succès du traitement.

Voici la liste des maladies vulvo-vaginales ainsi qu'une brève définition :
Vulvodynie : ensemble des douleurs dans la région vulvaire.
Dyspareunie : douleur dans la région vulvaire lors ou à la suite des relations sexuelles.
Vestibulodynie provoquée (vestibulite) : douleur au toucher dans la région du vestibule vulvaire (à l'entrée du vagin).
Clitorodynie : douleur dans la région du clitoris.
Fissures : craquèlements de la peau à l'entrée du vagin.
Lichen schléreux : maladie de la peau de la vulve.
Lichen simplex : forme d'allergie mieux connue sous le nom d'eczéma.
Vaginisme : contraction involontaire du muscle périvaginal rendant impossible toute pénétration vaginale.

La MVV peut être primaire, soit existante de tout temps ou bien secondaire, apparue progressivement ou spontanément à un certain moment dans la vie. Pour l'instant, il ressort dans les études certains facteurs aggravants tels que : infection vaginale et urinaire à répétition, utilisation précoce d'anovulant, habitudes d'hygiène, changement de partenaire, mésentente conjugale, ménopause, accouchement, alimentation riche en oxalate…

Pour plus d'information sur les MVV, je vous invite à consulter le site web de l'Association pour les femmes atteintes de maladies vulvo-vaginales :

www.groupeelva.org

Reportage sur les douleurs gynécologiques:

http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=967

Trouble du désir sexuel

Saviez-vous que le problème de désir est la dysfonction sexuelle la plus fréquente chez la femme?

Que le désir sexuel (libido) de la femme est grandement influencé par son contexte de vie ainsi que son vécu personnel, relationnel et professionnel?

Toutefois, la panne de désir sexuel, contrairement à la croyance populaire, touche aussi les hommes. Puisque l'on véhicule encore à ce jour qu'un homme est toujours disposé à une relation sexuelle, cette problématique est souvent mal connue et mal vécue par l'homme qui en souffre. Souvent, sa masculinité en est affectée et occasionne parfois des problèmes sexuels secondaires tels qu'un trouble érectile, l'évitement de l'intimité et l'anxiété de performance.

Les gens me consultent d'une part lorsque le désir personnel est faible ou différent de celui de leur partenaire ou complètement absent. D'autre part, il y a des individus dont le désir personnel est présent mais c'est le désir relationnel qui est absent. Dans ce cas, les gens indiquent avoir du désir en général mais n'ont plus d'intérêt sexuel pour leur partenaire.

Troubles éjaculatoires (éjaculation précoce, absente ou retardée) et trouble de l'érection (dysfonction érectile)

Saviez-vous que le trouble d'éjaculation précoce est la dysfonction sexuelle masculine la plus fréquente?

Qu'un homme sur trois de plus de 50 ans présente un trouble de l'érection?

Que les troubles éjaculatoires et érectiles peuvent être d'ordre médical, psychologique, émotif et relationnel?

Que le stress, certaines maladies et une mauvaise hygiène de vie peuvent influencer le bon fonctionnement de la réponse sexuelle?

Si vous souffrez d'un trouble éjaculatoire ou d'un trouble érectile, je peux vous proposer une thérapie brève plutôt qu'une thérapie conventionnelle. Une thérapie brève consiste à mettre l'accent sur la résolution du problème présenté (comment le problème se maintient) plutôt que de chercher les causes ou l'étiologie (pourquoi le problème existe ou subsiste) de la dysfonction sexuelle. La thérapie brève se déroule en moins de 10 séances et de façon structurée. Le patient est le moteur du changement et l'objectif à atteindre est réduit mais réaliste et réalisable dans un temps restreint.


Adresse de mon bureau
(sur rendez-vous seulement)


Cabinet privé

100 Boul. de Montarville # 208
Boucherville, Qc, J4B 5M4

Téléphone:514.378.7188

info@sexologuepsy.com

 

Ancien cabinet - maintenant fermé -

1030 rue Cherrier bureau 314
Montréal, Qc, H2L 1H9

Téléphone:514.378.7188

info@sexologuepsy.com

carte et itinéraires

permis de pratique


Sexologue
Permis (#201311-056) Émis par l'Ordre profesionnel des Sexologues du Québec (OPSQ).

Cliquez ici pour consulter ma fiche professionnelle sur le site de l'OPSQ.


Psychothérapeute
Permis (#60322-13)
Émis par l'Ordre des Psychologues du Québec (OPQ).

Cliquez ici pour consulter ma fiche professionnelle sur le site de l'OPQ.